Archives du mot-clé avis

Breizh Rider… E liquide par PemP…

 

Florent Spoutniak est le premier (et il en est très content!) à avoir goûté le Breizh Rider à sa sortie officielle au Vapexpo – Paris – Septembre 2015

« …Ceci n’est pas seulement une revue sur un liquide, il s’agit plutôt d’une fête… Une fête qui réuni non pas deux ou trois testeurs mais onze ! Tous autour d’un liquide breton aux saveurs très complexes et sorti dernièrement chez PemP… Mixé, imaginé, composé avec une passion ardente. Potion vapesque, élixir gourmand élaboré par Michel Argouet…Conditionné et fabriqué par Exaliquid sous la direction vigilante de Olivier Passeri…

…Pour déguster ce liquide ce ne sont pas moins de 18 atomiseurs qui ont été utilisés, pour un voyage hors du commun, mais tous ont été alimentés par un même jus: Le Breizh Rider ! »

breizh.rider.e.liquide.exaliquid

 

Le Breizh Rider: Pas mal pour un matin!…

Ah oui euuuuuh, d'abord, putain de bordel de merde, petit coup de gueule ! "KOUIGN" chez nous, ça veut dire "GÂTEAU" et ça se prononce "COUI-GNEU" , sauf que vous enlevez le "EU" !!! Marre d'entendre parler du Koingue, Kouine ou autres conneries, et encore vous avez de la chance, vous avez échappé au "Kouign Aman" !

Mon retour sur le Breizh Rider… Avec un Subtank et une résistance à 0,5 ohm

…Alors, le Breizh Rider, découvert le dimanche au Vapexpo. Testé sur place, j’y ai d’abord trouvé un goût de cigare, et un léger goût de café, et une pointe de banane, aussi. Je me suis dit: « celui-là avec ce goût de café, il ne doit pas être mal pour le matin ! »
Lundi matin, je me suis rempli un tank, et j’ai vapé ce truc une bonne partie de la matinée… Mais encore mardi matin, et mercredi aussi. Moi qui suis un bon consommateur de café, c’est le matin que je trouve ce jus génial.
Et ce n’est plus le goût de cigare que je lui trouve, mais celui de café. Un bon café bien rond, bien crémeux et gourmand, tout cela avec un goût de banane… écrasée ? flambée ? Ou est-ce l’association avec le café, j’en sais rien. En tout cas, je le trouve parfait, et c’est pour moi, un vrai et solide petit déj. à lui tout seul, un liquide idéal pour le matin !

« Trugarez ha kenavo ar gwech all ! »

Yvon Novy

 

 

florent.spoutniak.taifun.gt.istick.breizh.riderTranquillement dans un canapé…

Dégusté dans un Ato-tank de type Taifun GT2 coil kanthal 0,40/axe 2,5/7 tours pour une valeur reconnue de 0,90oHms monté sur une box Istick 100W de chez Eleaf à 17W.

A l’aspiration, on trouve nettement une présence fruitée très ronde en bouche (légèrement mielleuse) à la saveur d’un fruit tropical pour la légère pointe d’amertume qui vient titiller la rondeur décrite avant !!
Tout le monde ressent la banane, j’ai envie d’y croire car je déteste la banane dans la vape et là, je trouve le rendu très bon. A l’expiration, je retrouve en bouche un tabac avec une pointe de parfum biscottée qui lui donne un goût que même Fidel lui-même aurait envié!

Le BREIZH RIDER est pour moi un liquide qui invite à la relaxation et la dégustation et me rappelle le temps où je me posais tranquillement dans le canapé avec un verre de rhum ambré avec un « Antonio&Cléopatra ».

Florent Spoutniak

Breizh.rider.motard.ecusson.pemp

Au pays du cigare gourmand…

Ayant reçu le breizh suite à ma commande, je le déguste depuis deux jours… 5 mg de nicotine c’est un peu fort pour moi mais voici mon ressenti…

Savouré sur Dripper Origen à 0,5 ohm avec coton puff et box osmium.

Un cigare vieilli dans des feuilles de bananes ?

A l’odeur c’est une crème de banane. En bouche on retrouve la banane crémeuse et sucrée suivie d’un petit cigare cubain, c’est un régal pour les papilles gourmandes, c’est sucré, rond, une légère pointe d’amertume avec le cigare. Bref, l’équilibre tabac/banane est parfait, le goût du cigare reste en bouche après expiration, juste ce qu’il faut.

Un liquide qui fait voyager vers le pays du cigare gourmand…

Pascale Buschini

 

forent.spoutniak.breton.pemp.breizh.rider

 

Le Breizh Rider a des notes torréfiées…

Kayfun lite, rés 0,8 Ohm

Commencé à 10 W, et là, c’est le cigare qui ressort. Je ne me risquerais pas à faire une comparaison avec une variété particulière, je n’ai jamais été très cigare ! Mais sûrement plus doux que toux (heu, non « tous » !) ceux que j’ai eu l’occasion de goûter si mes souvenirs lointains sont bons. Et puis toujours ce goût de banane, en second. Je n’ai jamais apprécié excessivement la banane dans la vape non plus, mais là, ça adouci ou arrondi le tout, et c’est très agréable.
A 18 W, c’est beaucoup plus le café que je ressens, mais quand même moins que dans le mini subtank de la première fois. Après, il y autre chose, des notes de grillé ou torréfié, de fruits aussi, mais difficilement identifiable… Du moins pour moi.
Et au final, c’est peut-être la première combinaison essayée que je préfère, (au moins pour l’instant). Le mini subtank ayant une vape beaucoup plus chaude, ceci expliquant sans doute cela…

Et comme déjà dit précédemment, j’ai jamais été très cigare ! Et puis quand je fumais, je n’avais pour habitude de m’attarder sur le goût de ces saloperies !
Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher !

Yvon Novy

 

e.liquide.breizh.rider.florent.spoutniak.pemp.5

 

Des saveurs équilibrées…

Alors que se cache t’il derrière ce rebelle breton. Tout d’abord un certain Michel Argouet, druide de son état, bien connu sur les réseaux pour ses tutos toujours très inspirés et agréables à lire.
Je m’égare, revenons à cette potion venue tout droit d’un pays où il pleut souvent… Mais que sur les cons.
Alors ce Breizh rider qu’en est-il ?

Testé sur un taifun GT2 avec une rez a 1.2 ,sur une box a 23 w – ensuite sur un zephyrus avec des rez premade a 0.5 une puissance de 40 watts – et pour finir sur mon tout dernier ato l’aromamizer monté avec des rez premade a 0.33 et a 40 watts.

La vape du Breizh Rider laisse ressentir une belle douceur à l’aspiration avec des relents de fruits exotiques sucrés et crémeux. Je dirais un mélange de mangue et de bananes. Il est difficile de mettre le doigt sur un fruit en particulier. Mais c’est une sensation ronde, douce et légèrement sucrée.
A l’expiration l’aspect de la vapeur change elle devient beaucoup plus accrocheuse et donne une sensation de fruit. Ce qui place pour moi ce produit dans une sorte de zone hybride entre tabac et fruitée. Car selon les moments de la journée où vous le dégusterez, vous n’aurez pas les mêmes sensations. Parfois le fruité prendra le dessus sur le gout tabac et vice versa.
C’est un produit très agréable à vaper car très bien équilibré au niveau des saveurs.

Pierre Cassa

vieux.motard.breizh.rider.pierre.cassa

 

Breizh Rider… Café et vanille…

Après moultes tentatives sur différents atos
je vais essayer de décrire ce Breizh Rider…
Premier test sur dripper Royal Hunter en double coil inox à 0,22 ohm

Un bon goût de café à l’inspiration, un café léger et un fond de vanille douce qui reste en bouche…

Ensuite un autre essai sur Sat 22 à 0, 5 ohm, mon ato saveur de référence

A l’inspiration un capuccino léger et cette vanille douce qui reste en bouche un moment…
Tout ceci après trente cinq ans de tabagisme , mes papilles ne sont donc plus de première fraîcheur….
Encore un jus complexe qui fera couler de l’encre, bien joué Michel !

Philippe Steiner

e.liquide.breton.pemp.breizh.rider.florent.spoutniak

 

Une invitation au voyage…

C’est un Poème et pas un liquide…

J’ai essayé sur Zeyphyrus en 0.3 avec Istick 40W et avec Ego One 1100 resistance 1ohm et sur T2 avec batterie Aspire VV

Alors là je n’ai pas assez de mots pour décrire le voyage que je viens de faire.
Je n’aime pas les saveurs tabac mais là j’ai été surpris par le mélange de saveurs que j’ai ressenti.
Cigare, au début cognac après et chocolat ensuite et là je me suis dit c’est quoi ça?????
Mais le voyage commence là et dans mes papilles les vers se sont mis en place, le mélange des goûts se met en place, un gout fin des saveurs qui viennent comme par magie.
Ce liquide est à faire connaitre c’est une invitation au voyage.
A Vapoter sans modération il est juste incroyable comme liquide.
Merci Michel

Roberto Fernandez

 

florent.spoutniak.breizh.rider.pemp

 

Le seul PemP que je ne finirai pas…

Testé sur mutation XS avec dual coil en oméga Tiger à 0,45 ohm et avec seulement les airflows du dessous ouverts.

A l’odeur on sent clairement la banane mûre avec une odeur de tabac qui n’est pas désagréable contrairement à beaucoup de tabac que j’ai pu sentir.
Sur les premières bouffés, je n’ai clairement que la banane qui vient et qui me reste en bouche, puis en chauffant le tabac arrive. J’ai lu cigare sur beaucoup de retour ben je vais le confirmer, et étant donné que j’en fume toujours (oui on ne me fera pas arrêter un bon cigare de temps en temps), je vais devoir dire que je ne le trouve pas très bon. Par contre le mélange des deux (la banane et le cigare) est très agréable, mais ce goût de cigare qui me reste en bouche à la fin me donne pas envie d’y revenir
Il n’est clairement pas à mon goût, ce sera le seul PemP où je ne finirais pas la fiole malheureusement.

Quentin Bouchard

 

spoutdesign.pemp.breizh.rider.florent.spoutniak

 

Le Breizh Rider… Complexe mais pas compliqué

Tests effectués sur :
– box ZNA 50 + dripper Royal Hunter
– meca SMPL + dripper ou tank Flash-e-Vapor à 0,4 ohms.

Un jus? Non, une madeleine…

Quand j’étais étudiante (je sais, ça commence à faire loin), j’avais des potes qui fumaient la pipe. Il y en avait un que j’appréciais tout particulièrement qui faisait de jolis ronds avec sa bruyère bourrée d’Amsterdamer. J’adorais cette odeur. Mêlée à celle de son cuir…
Le tabac lui-même, je ne l’ai jamais goûté mais, dès que j’ai testé le Breizh Rider cela m’a directement renvoyé une image de ce type, de nos discussions enfiévrées et enfumées et de mes jeunes années…

Alors, comment décrire le Breizh Rider? Ce n’est pas facile, j’ai longuement hésité sur les mots.

Goûtu mais pas trop, assez rond et doux, mais sec en même temps, pas trop sucré.

La première saveur qui m’est venue est celle du tabac, un tabac blond, aromatique. Et puis celle du miel.
C’est ça, un tabac miellé.

Ensuite, ensuite… Ensuite, il y a d’autres saveurs, beaucoup, changeantes entre deux puff, difficiles à identifier par mes papilles cramées par presque 30 ans de tabagisme. Au nez par contre, je note le coté sucré, épicé et chaud de la vanille et le parfum de fruits mûrs de la banane.

Bref, le Breizh Rider, c’est un voyage au pays des goûts et des senteurs.

Complexe mais pas compliqué, je pense qu’il pourra séduire aussi bien les vapoteurs avertis qui aiment les surprises élaborées que les néophytes qui recherchent encore avant tout le goût d’un tabac blond sec.

13/10/2015

Steph Vape

steph.vape.breizh.rider.pemp

 

BOORN TO BE OUAILDDDDDDDDDDD !!!!!



Bon, ben Breizh Rider alors. Posons les bases : je vape en 3mg, en tirage serré (type Kayfun) et pas du tabac.
Spô gagné le défi !

Allez, pour Michel et Olivier, je me sacrifie : je vais me taper un jus « tabac » en 5mg.
Testé sur Kayfun Lite + à 0,85ohm sur mod meca ( Asturia de Green Vapes) et sur Mephisto à 1 ohm sur Steampunk de pro-ms puis sur Kayfun 4 sur Vapor Shark rDNA40 à 17W.

Etonnant. Il change ce jus ! Dans tous les sens : il change de goût, il change des autres tabacs. Je vape donc en tirage serré. Le hit est puissant pour un vaper comme moi. Je l’ai trouvé plus fort en hit que pas mal de 6mg ce jus en 5mg. A quoi c’est dû ? Aucune idée, mais pas du tout envie de tester en 10mg du coup !!!
Personnellement, je l’ai senti parfois en haut de gorge puis après quelques taffes en milieu de gorge. Merde ! Là aussi ça change !
« Tabac », c’est un peu réducteur comme classification, comme d’habitude avec Michel, on fait dans le complexe, les mono-arômes, pas son truc. Impossible de prévoir ce qu’il va se passer à la prochaine taffe : parfois c’est un gros goût de tabac, presque brun qui sent la marée ou le cambouis, la clope qui tâche et qui repose au coin des lèvres. Parfois on se rapproche du cigarillo de Clint Eastwood et la taffe suivante, on se retrouve au coin d’un zinc au petit matin à se descendre un café bien noir avec le marc au fond de la tasse. Et là, on se dit qu’on a fait le tour puisque le tabac revient. Jusqu’au gros coup de banane mûre, limite flambée qui vient vous réveiller les naseaux suffisamment pour vous dire : « Hé ! T’endors pas ! Ton tank est pas fini, je vais encore t’en coller une ou deux ! »

Bref, belle réussite Michel ! Bravo ! Le cuistot a bien bossé. Tu me connais assez : c’est pas ma vape. C’est pas mon dosage. Mais je pense m’y connaître suffisamment pour avoir un jugement assez sûr en terme de jus. C’est un bon jus bien gras, bien compliqué qui peut assez facilement devenir un all-day pour tous ceux qui cherchent un truc un peu complexe dans les arômes « tabac-mais-pas-que » car de par ses changements permanents et imprévisibles sur tous les atos (je l’ai remarqué sur les 3 que j’ai utilisé), c’est un jus qui ne lassera pas. Je crois qu’on peut définitivement parler de « jus » pour le Breizh Rider. E-liquide n’est pas assez crade comme dénomination. Celui-là, c’est du qui tâche et réveille un mort. Happy Halloween moussaillon !!

Thomas Cornec

 

Spoutdesign.bonnevap.fr.breizh.rider.pemp

Breizh Rider en vidéo par Manuel Larteau…

 

 

 

 

Les liquides PemP existent en 5mg 10mg et aussi en concentrés disponibles dans les boutiques physiques:
Lolliclope – Guingamp / La vape de l’île – Nantes / Cigless – St pol de léon / Happy vape – Lannion / Cigatec – Brest / Cigatec – Lorient / Cigatec – Quimper…

Et aussi sur le net sur le site d’exaliquid

Ou celui de notaba avec 5% de réduction sur tout le site avec le code BONNEVAP

spoutdesign.pemp.exaliquid.notaba

On retrouvera l’interview de Michel Argouet ici et la revue du Katmandou de chez PemP ici

Illustrations: Florent Spoutniak (by Spoutdésign) vraiment très très productif ici !!! – Pierre Cassa (la vieille dame à moto) – Steph Vape (vapoteur de e-pipe dans la brume), les autres sont de Exaliquid…

Le Copyright des textes/vidéos/images est la propriété de leurs auteurs respectifs.

bonnevap.fr – le blog – 2015