Katmandou… e-liquide par PemP…

…Katmandou est la capitale du Népal…

Au delà des récents évènements tragiques qui ont frappé le Népal, dharmaKatmandou est liée dans notre imaginaire aux voyages des hippies qui, dans les années 60/70, sur la route de Katmandou allaient chercher le Dharma… Plongés dans la philosophie asiatique ils cherchaient à se couper d’une société occidentale jugée rigide et sclérosée…

…Mais Katmandou est aussi un e-liquide breton…

Sortie il y a un peu plus d’un mois la gamme bretonne PemP propose des liquides très originaux…

Depuis le très gourmand Kouign parfait jumeau du dessert breton du même nom, en passant par le Viper  qui offre des notes d’anis de réglisse et de menthe dans un assemblage très réussi.  Viennent ensuite des saveurs plus surprenantes… Le Tabacan est un tabac épicé et le Kereza est un fruité/floral inclassable et crémeux.

Le Katmandou est une belle création très originale qui saura aussi vous surprendre…

Son goût vous transporte sur le marché de Katmandou chargé d’odeurs et des parfums entêtants
Une excursion au marché de Katmandou…

Le Katmandou, comme l’ensemble de la gamme PemP, est présenté dans un flacon en plastique souple de 15 ml de contenance et muni d’un embout de type aiguille très allongé qui sera idéal pour remplir bien des tanks. J’ai eu quelques difficultés au début pour visser et dévisser le bouchon car la sécurité enfant s’y révèle particulièrement efficace et il faut toujours appuyer un peu pour visser ou dévisser le bouchon. En revanche une fois le coup de main acquis ce flacon se révèle être un modèle du genre à l’usage. Simple, fonctionnel et à l’abri des fuites.

Pour l’instant la gamme PemP n’est disponible qu’en 5 mg et 10 mg de nicotine et c’est donc au dosage de 5 mg de nicotine que j’ai testé le Katmandou.

(depuis les concentrés sont sortis!)

DSC_1175Katmandou e-liquide par PemP…

Les premières bouffées de Katmandou on été surprenantes  car le goût ne ressemble à rien de ce que j’ai vapé jusqu’à présent. Et c’est ça que j’aime aussi dans la vape: découvrir des sensations neuves où les mélanges d’arômes viennent apporter un goût nouveau qu’il est absolument impossible de comparer à une recette de cuisine ou à un cocktail connu. Il est également absolument impossible lorsque l’on découvre le Katmandou de continuer ses occupations habituelles comme si de rien n’était… Il conviendra plutôt d’être au calme et de goûter cette vape originale sans idée préconçue… Tranquillement assis, un léger fond musical sera possible mais rien de plus.

Il me semble que le Katmandou n’est pas destiné aux « débutants » en vape mais plutôt aux vapers plus confirmés qui ont déjà quelques mois de vape derrière eux et qui ont déjà goûté de nombreux liquides.

…En ouvrant un flacon de Katmandou…

En ouvrant le flacon se dégage une odeur agréable et j’y trouve une dominante épicée avec des notes très riches et complexes où se mêlent entres autres: un brin d’aneth, de coriandre, de l’eucalyptus un peu poivré puis du tabac blond et des notes florales. C’est une odeur douce, subtile, qui fait effectivement penser à un marché aux épices et aux fleurs…

Le liquide est un vrai 50/50 et l’on voit bien que la quantité d’arôme a été compensée par une quantité équivalente de glycérine, il ne s’agit pas d’une base 50/50 à laquelle ont été ajoutés les arômes. Le résultat est un liquide assez gras et d’aspect très qualitatif.

La vape est un peu différente en goût à ce que laisse présager l’odeur.

En vapant le Katmandou de chez PemP…

Le Katmandou a été ici testé sur Igo W  – Simple coil à 0,68 ohm – Fiber Freaks densité 1  – Mod Méca Steampunk V 3.1 – Accu Samsung 25R pleine charge… Et aussi dans un clearomiseur Subtank, avec une résistance de 0,5 ohm monté sur un mod Smpl – Accu Samsung 25R pleine charge…

Le Katmandou est quand même un liquide déroutant qui m’a donné du fil à tordre pour faire quelques coils… La complexité des saveurs en fait sans doute le retour le plus difficile sur un e-liquide qu’il m’ait été donné d’écrire…

katmandou.e.liquide.pemp1- Sur le dripper…

La vapeur est abondante et dense et délivre directement des saveurs à tous les étages: nez, gorge, palais, langue. La sensation gustative est complète. Ma première surprise a été de trouver ce goût piquant dû au taux de nicotine (5mg c’est un peu fort pour moi qui suis passé depuis quelques mois au 3mg).

A l’aspiration vient une crème très florale avec des notes fruités et une petite touche de sucre. L’expiration laisse mieux découvrir des notes herbales et épicées aux saveurs riches, complexes et très aromatiques.

Ce liquide est composé avec en fond un tabac blond très doux qui reste toujours discret mais vient apporter sa présence tranquille quasi imperceptible sur le dripper. Ce petit tabac en ligne de fond apporte une belle cohérence au liquide.

La rondeur de la crème se mêle très agréablement aux saveurs florales. La petite touche sucrée vient enrichir les saveurs épicées où je découvre des notes (subtiles) de coriandre, aneth, eucalyptus et quelque chose d’un peu poivré. Les épices sont très complexes dans un assemblage réalisé avec finesse et vous y trouverez sans aucun doute des notes plus variées que celles décrites ici…

Le rendu sur le dripper est excellent. Le Katmandou est un liquide que je commanderai à nouveau…

2- Sur le clearomiseur Subtank V2…

Avec une résistance du commerce classique de 0,5 ohm… Airflow réglé sur la plus grande ouverture…

C’est un peu le test habituel que j’ai voulu faire, comme sur d’autres liquides testés, et je n’en attendais pas un résultat fabuleux… Grosse surprise !

Si l’aspiration (qui se résume en une inhalation directe très rapide) ne procure pas grand chose en rendu de saveur, l’expiration est très surprenante. Le Subtank donne une amplitude étonnante à un tabac blond crémeux totalement sublimé. Les notes épicées sont en retrait par rapport au dripper. Le côté floral est lui aussi nettement atténué. C’est très étonnant le rendu du Katmandou sur ce clearomiseur, bien sûr on reconnait le Katmandou mais il ressort ici avec des nuances très différentes. Et surtout c’est très bon! Les saveurs épicées persistent en bouche et s’attardent tranquillement sur la langue.

Le Subtank – et les clearomiseurs Sub-Ohm du même type auront très certainement un rendu similaire – sera un choix tout a fait cohérent pour goûter le Katmandou même si ma préférence est du côté du dripper pour un rendu plus intense des saveurs.

katmandou.e.liquide.pemp…Katmandou est un superbe e-liquide à tester…

Le Katmandou est un e-liquide parfaitement mixé et offre un très bon tabac subtilement épicé avec des notes florales très douces.

A 7,95 euros le flacon de 15 ml le prix est très raisonnable pour un liquide de haute qualité très finement travaillé et dosé. Dès maintenant il vous sera possible de le commander en suivant le lien suivant: e-liquide breton Katmandou.

 

Katmandou, un liquide qui vous invite au voyage à commencer par celui de l’esprit…

Et bonne nouvelle on annonce qu’il sera bientôt disponible en concentré!

A lire aussi la présentation de la gamme PemP avec l’interview de Michel Argouet…

copyright: bonnevap.fr – le blog – 2015

4 réflexions au sujet de « Katmandou… e-liquide par PemP… »

  1. J’ai goûter leur gamme et elle est vraiment déroutante c’est une marque de liquide à faire connaitre de toute urgence

Les commentaires sont fermés.